AMERTUME

Je viens de constater avec amertume
Que mon #AīeCoup! va faire fortune
Soit :
Si tu ne va pas à l’église
L’église viendra à toi…
Hélas, ça ne marche pas !
Mais pire encore que ça !
Même si tu vas l’église
Quand tu flanches, elle ne vient pas !

En même temps, faut voir ce que propose Mgr BEAU

Quand il questionne sur QUEL CHEMIN PRENDRE !

1 ECOLOGIE INTEGRALE : le sens de l’homme dans son alliance avec la création.

2 CREATION D’UN PATRONNAGE : expérimental sur Bourges paroisse Ste Barbe.

3 ACCUEIL DE RELIGIEUSES : Communauté de trois apostoliques africaines « Filles de l’Immaculée » à proximité de l’évêché.

4 CREATION DE CONSEIL PAROISSIAL DE FRATERNITE : dans le but de répondre aux besoins de solidarité, de charité avec un référent connu.

En espérant qu’on ne nous refasse pas le coup de 2013 quand a été lancé l’action diocésaine sur le thème : TOUS POUR UNE EGLISE VIVANTE EN BERRY. J’ai été troublé à l’époque devant le déploiement des opérations, rencontres et documents proposés par le diocèse au regard de la méconnaissance totale des membres de l’Equipe d’animation Paroissiale, de leur ignorance des directives, en commençant par le curé qui ne savait même pas qu’il existait une formation et des documents de très grande qualité quant à la mise en œuvre de cette mission lancée par l’évêque du moment.

20 ans après le lancement de L’ACTANT PASTORAL PAROISSIAL, pour sortir du confinement de COVID19 et pour émerger du précipice où m’ont plongé une suite d’événements douloureux, de situations inextricables, de réactions inattendues de personnes de confiance perdues…

Je propose – à qui veut l’entendre – un projet juste conçu dans l’esprit de la FFORCAP, avec la méthodologique de la présentation que nous en avions faite avec Stéphane de Maîstre sous la responsabilité de Jean-Pierre Fauvel avec une l’assemblée de pas moins de 80 paroissiens actifs afin de mettre en oeuvre les fruits du synode diocésain des années 90 orienté vers l’organisation des paroisses et d’où a été revitalisé le Groupe de Pastorale Rurale auquel nous avons été plusieurs à participer. Mais qui a totalement sombré par l’incurie d’un prêtre avec la bénédiction du vicaire diocésain de l’époque qui n’a fini par réagir quand plusieurs se sont aperçus de quelques abus, dont certains que j’avais dénoncé et qui m’a valu des reproches par ceux qui, étaient, je croyais, des frères quand ce n’était pas des amis.

Si cet « ACTANT » avait été mis en œuvre, l’image de la paroisse en serait toute différente à commencer par l’application d’un des critères ainsi libellé : chaque membre actif de la paroisse doit se trouver un socius de 10 ans de moins d’âge !

Quand est il 20 ans après ? Je pense que les mêmes personnes qui ont participé à cette assemblée sont toujours là où peut-être plus là et dont un grand nombre ignore tout du discernement, de l’importance de la lecture des signes des temps et des moyens spirituels et humains au service d’une pastorale évangélique digne de ce nom. J’ai entendu à une réunion paroissiale en parlant des chrétiens, dire : « voyez comme ils s’aiment et non comment ils s’organisent » en totale contradiction avec la FFORCAPP orienté sur « Une Eglise qui s’organise pour la mission » et en dépit du fait qu’étant organisé ne contredit pas le fait de s’aimer et justement de permettre de s’aimer davantage. Il aura fallu des tergiversations et des atermoiements interminables par exemple pour qu’on s’intéresse aux isolés. Mais à ce jour, je n’ai pas l’impression qu’on se soit même soucié de l’ensemble des simples baptisé-es du territoire ! Des palabres stériles pour mettre en oeuvre la communication qui à tous égards ne fonctionne pas sachant qu’Evangile signifie partage de La Bonne Nouvelle de Jésus-Christ universellement !

Cest pourquoi je propose, à l’aveugle, le projet : <<MUZIKOMARCHE>> dont j’imagine qu’il se serait totalement inscrit dans la dernière réunion paroissiale à laquelle j’aurais voulu ne pas assister –  intitulée « l’avenir des paroisses » du 4 juin 2013, comme réponse au lancement d’une action diocésaine sur le thème : TOUS POUR UNE EGLISE VIVANTE EN BERRY. Que j’ai évoqué ci-dessus. Pourtant, quand je lis sur le site du diocèse que Mgr BEAU Présente 4 nouveaux projets dont un sur la vie paroissiale et diocésaines en voulant créer un Conseil de Fraternité Paroissial et Diocésain, je me dis que ce projet peut ouvrir à la fraternité par l’acceuil des passants dans une église ouverte quand il y a un marché ou autre manifestation dans la commune – pourquoi ne pas faire de même dans toutes les églises du canton. Ah! J’oublais, « ce sont toujours les mêmes qui se font tuer » : ce sont toujours les mêmes, je ne connais pas les nouveaux, qui sont taillables et corvéables à merci ! Dire que les membres actifs actuels  suivant les critères de l’ACTANT PASTORAL publié en 1999/2000 auraient rajeuni de pas loin de 20 ans la moyenne d’âge des paroissiens les plus actifs ! Mais ça, c’est dans mes rêves issus le la Méthodologie Prospective travaillée de 75 à 85 dans le Service Eglise pour le Monde émanation française du Mouvement pour un Monde Meilleur du pėre Lombardi ; ma participation en paroisse aux réunions des années 80/90 sur le thème « 20 ans après Vatican II » ; ma participation au synode diocésain effectué sous la tutelle de Mgr Plateau ; ma participation aux nombreuses rencontres de la FFORCAP orienté vers l’organisation des paroisses et pour tout dire, de l’idée que je me fais d’une Eglise Jeune Belle et Généreuse !

A bon entendeur, salut ! Salut et MERCI à celui ou celle qui aura les yeux, les oreilles, la bouche et le cœur pour me faire part de ses observations quelles qu’elles soient.

Vous pouvez utiliser le module « Laisser un commentaire » pour vous exprimer, m’envoyer un courriel ou me joindre sur mon portable.

Loué soit ΙΧΘΥΣ !

Tu es là au coeur de nos vies – L102

Maurice MARTIN ce 18 juillet 2020

Ce contenu a été publié dans INFOS. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à AMERTUME

  1. Maurice dit :

    Si la fiche MUSIMARCHE n’est pas assez lisible, laissez votre adresse courriel pour vous la faire parvenir au format PDF.
    Les commentaires sont modérés et publiés avec votre accord,
    tout coordonné effacé conformément à votre recommandation.
    Merci pour votre confiance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *